L’eau, bien plus qu’H2O !

On vous bassine depuis toujours que l'eau est vitale pour le corps et qu’il faut boire au moins 1.5 l à 2l par jour… le discours est toujours le même, mais ce que l’on ne sait pas vraiment c’est : pourquoi ?

L'eau, notre source de jouvence

Pourquoi boire de l’eau ? Et d’ailleurs pourquoi en parler, en faire un sujet de choix ? 

Parce que l’eau est source de vie, source de jouvence. Nous sommes constitués à 65% d'eau en moyenne (pour un corps d'adulte), ce pourcentage variant selon l'âge.

Nous sommes donc faits d’eau.

Pour vous faire une idée, une personne de 70kg est à 65% constituée d’eau soit environ 45l dans le corps. Ce n’est donc pas étonnant que si nous ne buvons pas assez d'eau, le système lâche, débloque, se ratatine ! L’organisme réclame ses 2.5l d’apport d’eau par jour.

Si l’on mange des fruits et des légumes régulièrement, nous récupérons 1l d’eau. Il ne reste donc plus qu’à boire un autre 1.5l.

Naturellement les femmes enceintes, les sportifs et les personnes malades, souffrant de fièvre par exemple, devront s’engager à boire un litre d’eau supplémentaire.

La vie dépend donc de l’eau et le processus de vieillissement comporte une déshydratation.

La mort intervient lorsque notre taux en eau est inférieur à 50 à 55% d’eau.

L’eau sert à amener les nutriments et à emmener les déchets. Toutefois ces actions ne sont possibles qu’en fonction de la bonne qualité de l’eau.

De plus, l’eau est remplie de sels minéraux (sodium, potassium, calcium, magnésium, etc.) et d’oligo-éléments.

Les pertes d’eau doivent être compensées par un apport liquidien en provenance des aliments et de l’eau de boisson. Il faut boire pour compenser les pertes quotidiennes comme l’urine, les selles, la sueur, l’évaporation pulmonaire. L'eau est essentielle au bon fonctionnement de nombreux organes internes mais également pour notre peau. Cette dernière a besoin d'une hydratation continue pour être en bonne santé.

Après l’oxygène, l’eau est l’élément le plus important pour l’organisme. Il faut en consommer régulièrement pour demeurer en bonne santé, on ne vous le répétera jamais assez !

Voici un petit récapitulatif de tous les bienfaits que l'eau peut vous apporter.

Une multitude de fonctions

  • L’eau est essentielle pour toutes les réactions biochimiques de notre corps.

  • Elle transporte les minéraux et autres nutriments vers nos cellules.

  • Elle permet l’élimination de toxines et de déchets métaboliques.

  • Elle lubrifie nos articulations et nos yeux.

  • Elle permet l’activité neurologique du cerveau.

  • Elle aide à réguler la température de notre corps.  

Pourtant, beaucoup de gens ne s’hydratent pas suffisamment ou choisissent de boire du café, du thé, des jus de fruits, des boissons gazeuses, des boissons énergisantes ou de l’alcool au lieu de boire de l’eau. Le problème est que ces boissons contiennent des substances acidifiantes, entre autres, qui réduisent notre capacité d’absorber et de retenir l’eau.                                                            

Quant à l’alcool et aux boissons contenant de la caféine, plutôt que de nous hydrater, elles provoquent la déshydratation du corps car ils stimulent les reins à produire plus d’urine, ce qui entraîne une plus grande perte d’eau.

La soif, un mécanisme de haute précision

Pour savoir quand boire, notre corps possède un mécanisme redoutablement efficace : lorsque des modifications du taux de sodium (sel) ou de la quantité d'eau dans le plasma surviennent, des récepteurs situés dans le cerveau au niveau de l'hypothalamus vont provoquer des changements hormonaux et comportementaux pour éviter toute déshydratation grave : les reins vont mieux retenir l'eau et le sodium et la sensation de soif va se déclencher.

Contrairement à une idée reçue, la sensation de soif est très fiable lorsqu'elle n'est pas perturbée par des éléments extérieurs (prise de certains médicaments, maladies, âge).

L'homme ne régule pas sa balance hydrique de manière instantanée, c'est un buveur à retardement : les déficits en eau et minéraux sont corrigés aux repas suivants.

La nécessité de boire "en prévention" peut donc apparaître comme inutile. En revanche, mieux vaut boire dès qu'on a soif, sans attendre, si on souhaite éviter la déshydratation.

Et comme le progrès s’invite partout, il y a même des applications pour votre smartphone qui enregistrent votre consommation d’eau et/ou vous rappelle, au besoin, qu’il est temps pour vous de boire !

La déshydratation : un danger réel

Un adulte moyen perd environ 2,5 litres d’eau par jour par les voies naturelles d’élimination, et plus encore par temps chaud, lors d’une activité physique ou en cas de maladie.

Environ 60% de ces pertes passent par l’urine, 20% par la peau, 12% par la respiration et 8% par les selles.

Nous devons remplacer cette eau tout au long de la journée pour assurer un équilibre des différents systèmes de notre corps. Si on ne le fait pas, on risque alors de devenir déshydraté et malade.

Plusieurs problèmes de santé peuvent être attribués à la déshydratation chronique. Une perte d’eau aussi faible que 1% à 3% du poids corporel pourrait déjà commencer à entraîner des problèmes de santé tels que la fatigue, les problèmes de digestion, l’arthrite, l’inflammation, les allergies et les problèmes de peau.

Une perte d’eau de plus de 5% provoquerait un déséquilibre encore plus important et pourrait, à long terme, contribuer à des problèmes de santé plus graves comme le diabète, le cancer, l’obésité, la douleur chronique ou encore la dépression.

Lorsque nous ne buvons pas suffisamment d’eau pour remplacer nos pertes d’eau quotidiennes, l’ensemble de nos processus corporels ralentissent, les électrolytes et autres éléments nutritifs ne peuvent plus être transportés correctement, les fonctions cellulaires diminuent, le contrôle de la température corporelle devient difficile et les déchets et toxines ne sont pas éliminés efficacement par les reins. Bref, on ouvre la porte à une panoplie de maladies que la plupart des gens traitent avec une visite chez le médecin et une prescription pharmaceutique.

Pourtant, le simple fait de mieux s’hydrater pourrait rétablir l’équilibre recherché afin que notre corps puisse se purger de ses toxines et se guérir lui-même.

Doit-on boire même quand on n’a pas soif ?

Normalement, nous n’avons pas besoin de boire plus que la soif nous le demande. En effet, cette quantité quotidienne suffit aux personnes en bonne santé. Toutefois, les personnes âgées finissent par perdre cette sensation et certains adultes, overbookés au travail ou coincés dans les embouteillages, font abstraction de cette sensation de soif et ne prennent pas toujours le temps d’écouter leur corps.

Si l’on veut éviter la déshydratation, mieux vaut donc prévenir que guérir, en prenant par exemple l’habitude de boire régulièrement, d’instaurer une routine d’hydratation, quitte à anticiper sa soif. 

Et c’est encore plus vrai pour les personnes qui ont de l’acide urique, des calculs rénaux, qui font des régimes un peu violents ou des efforts musculaires intenses. Elles doivent boire beaucoup pour éviter l’accumulation de corps cétoniques dans le sang !

Les « pouvoirs magiques » de l’eau

Vous vous sentez fatigué pendant la journée, vous subissez des petits coups de mou ? Vous avez des maux de tête, des crampes, des envies de sucre ? Il est peut-être temps de vous poser cette question : buvez-vous assez d’eau ?

La déshydratation est l’un des principaux facteurs de fatigue pendant la journée. Eh oui, l’eau est une boisson pourvoyeuse de vitalité !

De plus, la nuit, non seulement on se déshydrate, mais la position allongée entraîne l’accumulation des toxines dans l’organisme, notamment au niveau du gros intestin.

Boire un grand verre d’eau le matin à jeun va permettre d’éliminer les toxines et les déchets qui peuvent s’accumuler durant la nuit.  Préférez l’eau à température ambiante ou tiède, avec du jus de citron si souhaité.

Les bienfaits de l'eau :

  • Le corps est drainé, les toxines évacuées plus rapidement et vos reins fonctionnent beaucoup mieux.

  • La nourriture plus facilement évacuée favorise le ventre plat.

  • Boire avant les repas remplit un peu l'estomac. La sensation de satiété arrive donc plus vite et l'on mange moins. L'eau est l'alliée de toutes celles et ceux qui ont quelques kilos en trop !

  • Si vous faites du sport, les séances seront facilitées grâce à l'eau. Les vitamines, l'oxygène et le sucre seront mieux répartis dans tout votre corps. De plus, boire de l'eau permet de diminuer les risques de crampes pendant l'effort et minimise le risque de courbatures.

  • L'eau a une forte incidence sur la peau. Si vous mangez mal, les premiers signes se voient sur votre visage : cernes, acné, teint terne... Avec l'eau, on élimine les déchets et on contribue à rendre la peau plus ferme et saine.

Les différents rôles de l’eau :

  • maintient la température corporelle autour de 37°C.

  • assure la suffisance du volume du sang et du liquide lymphatique dans le corps.

  • sert de lubrifiant pour le fonctionnement des articulations et des yeux.

  • nettoie le corps et élimine les déchets et les toxines.

  • hydrate la peau.

  • permet au cerveau de bien fonctionner.

  • facilite la digestion et le transit intestinal.

  • boire un grand verre d’eau procure une sensation d’estomac plein, par conséquent cela peut être efficace pour calmer l’envie de grignoter.  

Être bien hydraté est primordial pour la santé. Lorsqu’on vieillit, il faut particulièrement veiller à ne pas se déshydrater. En effet, la sensation de soif diminue, la consommation de certains médicaments comme les diurétiques et laxatifs augmente les pertes d’eau.

Les signes d’une légère déshydratation sont : fatigue, maux de tête, difficulté à se concentrer, peau sèche, constipation, crampes musculaires.

La consommation quotidienne pour une personne adulte est de 1,5 à 2 litres d’eau par jour. Cependant chaque personne possède des besoins en eau selon la taille, le climat où elle vit, les activités quotidiennes.

Voici quelques trucs pour ceux qui ont de la difficulté à combler le besoin en eau :

  • consommer des fruits et légumes crus (composé à 80% d’eau).

  • bouillon et infusion facilitent la digestion et le sommeil.

  • ne pas attendre d’avoir une sensation de soif, avoir une bouteille d’eau à portée de la main.

  • boire l’eau fraîche ou à température ambiante plutôt que glacée.

  • remplacer les sodas par de l’eau minérale ou de l’eau gazeuse non sucrée.

 

Voyons maintenant ce qu’il en est pour une question qui fait débat : est-ce que l’eau fait maigrir ?  

Une étude sur le sujet a récemment été menée par des chercheurs de l’Université de Virginie aux États-Unis. Cette étude a été menée sur deux groupes de femmes, toutes en train de suivre un régime (identique), et donc en train de perdre du poids.

  • Les femmes du premier groupe buvaient un verre d’eau de temps en temps, quand elles avaient soif (c’est ce que font la plupart des gens).
  • Les femmes du deuxième groupe buvaient au moins deux litres d’eau par jour (donc de l’eau en relative grande quantité, même quand elles n’avaient pas spécialement soif). Concrètement, elles consommaient deux verres d’eau avant chaque repas, trois fois par jour.

Les résultats ?

Au bout de 12 semaines, le groupe qui avait consommé plus d’eau avait perdu en moyenne 2,3 kg de plus que le groupe qui avait bu de l’eau avec modération.

Plutôt intéressant, non ?

Quand on comprend comment notre corps fonctionne, on se rend compte que c’est tout à fait logique.

Boire de l'eau et mincir…un mythe qui ne prend pas l’eau… Explications pour lever le voile !

La première chose à comprendre quand on s’intéresse aux effets de l’eau sur la perte de poids, c’est que le signal que notre corps envoie à notre cerveau quand on a soif est le même que celui qu’il lui envoie quand on a faim.

Autrement dit, quand vous ressentez la faim, vous pouvez très bien ne pas avoir faim mais seulement avoir soif.

Évidemment, quand on a faim, on se dit qu’on a faim. Et que donc ce qu’il nous faut, c’est de la nourriture… Et malheureusement on se tourne souvent vers de la nourriture très calorique, ce qui n’arrange pas les choses…

C’est la raison pour laquelle vous devez boire de l’eau régulièrement au cours de la journée, histoire de ne pas avoir faim quand vous n’avez que soif.

Concrètement, quand vous sentez que vous commencez à avoir faim, au lieu de vous jeter sur de la nourriture, buvez de l’eau.

Et laissez la magie opérer.

L’eau permet donc d’éliminer une sensation de faim qui n’a pas lieu d’être.

Mais ce n’est pas tout…

L’eau permet aussi de réduire la faim quand on a vraiment faim.

Car elle nous remplit le ventre, et de ce fait réduit partiellement notre envie de manger.

Ce qui nous conduit à manger moins.

Et donc à moins grossir.

CQFD ! J’espère que vous avez tout compris ! Sinon, avant de continuer, relisez ce passage, ça en vaut la peine !

Mais ce n’est pas encore tout !

Ce ne sont pas les seules raisons pour lesquelles boire beaucoup d’eau fait « maigrir ».

Boire beaucoup d’eau permet d’accélérer votre métabolisme d’environ 3%.

Pour rappel, le métabolisme correspond à l’ensemble de l’activité de l’organisme. Cette activité requiert de l’énergie, même quand vous ne faites rien.

Si vous accélérez votre métabolisme de 3%, ça signifie donc que vous augmentez de 3% l’énergie dont votre organisme a besoin pour fonctionner. Autrement dit que vous augmentez de 3% le nombre de calories brûlées.

C’est une autre raison pour laquelle boire de l’eau fait « maigrir ».

Si l'eau ne fait pas réellement « maigrir », elle représente une « aide minceur » appréciable lorsque l'on souhaite conserver sa silhouette et a fortiori perdre du poids. Voilà pourquoi, dans ce contexte, il est souhaitable d'augmenter sa consommation d'eau.

En cas de régime, boire de l'eau est donc essentiel, pour plusieurs raisons, et non des moindres…

  • L'eau n'apporte aucune calorie.

  • Elle représente une aide précieuse pour drainer les déchets métaboliques liés à l'amaigrissement.

  • L'eau remplace le grignotage par la prise répétée de petites gorgées, ce qui est une bien meilleure habitude.

  • Elle procure une sensation d'estomac plein et un léger effet coupe-faim (un effet de leurre pour l'organisme), bien utile pour contrebalancer la frustration engendrée par des repas trop peu volumineux.

  • L'eau fournit des minéraux en quantités variables : calcium, magnésium, des apports intéressants dans le cadre d'une alimentation restreinte et, peut-être, carencée.

Si votre silhouette vous préoccupe, et en cas de régime amincissant, buvez au moins 1,5-2l d'eau minérale par jour.

Et ce, d'autant plus s'il fait très chaud, que vous pratiquez une activité physique, ou que vous êtes âgé(e), les personnes âgées sont plus rapidement déshydratées.

Difficile pour vous ?

Suivez ces quelques conseils pour atteindre plus facilement votre objectif :

  • Buvez de préférence à la bouteille, l'expérience montre que de cette façon, on boit davantage qu'au verre.

  • Si vous avez du mal à boire de l'eau pure, pensez aux eaux aromatisées : parfumées aux agrumes, quasi sans calories, elles représentent un moyen agréable de boire de l'eau.

  • Buvez un à deux verres d'eau supplémentaires avant le repas pour diminuer la sensation de faim et augmenter la satiété.

  • Créez l'envie de boire en prenant l'habitude de placer en permanence une bouteille d'eau

    dans tous les lieux où vous passez le plus de temps. Ainsi, boire deviendra un geste de routine, un automatisme que vous ferez naturellement sans plus y penser.

  • Si vous avez tendance à trop peu boire, apprenez à boire sans soif, car la soif est un phénomène trompeur, dont l'apparition est souvent tardive.

Un bon indice pour savoir si vous êtes correctement hydraté(e) : vos urines doivent être claires et abondantes. Si elles sont foncées (en dehors de la prise de certains médicaments), il faut boire plus.

Quelle eau faut-il boire ?

Une eau oligo-minérale (moins de 500 mg de minéraux par litre, comme Spa, Volvic, Evian...) dont le goût agréable vous permettra d'absorber plus facilement la quantité d'eau nécessaire. Son contenu minéral convient également à tous.

Si votre régime est sévère et risque de vous carencer, optez pour une eau davantage minéralisée (Vittel, St Amand, Contrex).

Et si votre régime doit être pauvre en sel, attention car le sel ne se trouve pas toujours là où on l'attend.

Dans l'eau potable aussi, il y en a, même si cela ne se sent pas ! Selon la source, la teneur en sodium est plus ou moins élevée. Pour vous y retrouver, il faut, encore une fois, décrypter les étiquettes.

A titre d'indication, une eau contenant plus de 300 mg de sodium par litre est considérée comme riche en sel. Certaines, en revanche, ont une teneur en sodium inférieure à 30 mg/L et sont donc particulièrement conseillées aux personnes suivant un régime sans sel.

Quelques idées pour vous y retrouver au rayon boisson : parmi les eaux plates, Spa, Vittel, Evian, Courmayeur, Contrex, Volvic ou Hépar sont considérées comme pauvres en sodium.

Pour les eaux gazeuses, vous préfèrerez Perrier, tandis que Cristalline ou Nestlé Aquarel sont parmi les eaux de source recommandées.

Si vous êtes sujet à faire des calculs rénaux (aie, aie !), le type d’eau indiqué dépend de la nature des calculs.

En cas de calculs d'acide urique, il faut boire des eaux contenant du bicarbonate de sodium (Vichy Saint-Yorre, Vichy Célestins, Quezac, Badoit).

En cas de calculs de calcium, l'eau du robinet convient tout à fait, car sa teneur en calcium est modérée. Si on veut consommer de l'eau en bouteille, il faut éviter Vittel et Contrex, qui contiennent pas mal de calcium, et privilégier plutôt des eaux avec des teneurs en calcium, sodium et bicarbonate faibles, comme la Volvic. La composition chimique des eaux est indiquée sur l’étiquette.

Et si vous faites des cystites à répétition (hors problème médical), posez-vous la question, buvez-vous suffisamment ? Vous pouvez ajouter du jus de cranberries à votre eau.

Fraîche ou à température ambiante ? C'est encore une question de goût !

Evitez tout de même une eau trop glacée qui peut provoquer des lourdeurs d'estomac et des troubles intestinaux. De plus, on boit moins quand l’eau est froide.

Vous avez le choix entre les eaux minérales naturelles, les eaux de source, les eaux rendues potables par traitement, l’eau du robinet, les eaux aromatisées…

Les eaux minérales naturelles

Qu’elles soient plates ou gazeuses, elles se différencient des autres eaux par une composition constante et peuvent présenter des propriétés favorables à la santé. Les eaux minéralisées sont toujours des eaux minérales naturelles. Certaines peuvent constituer un bon complément alimentaire lors de carences en minéraux.

Parmi ces eaux on distingue :

Les eaux riches en calcium (plus de 150 mg de calcium/litre) : Parmi les eaux plates : Hépar® (550 mg/L), Courmayeur® (517 mg/L), Contrex® (486 mg/L), Vittel® (202 mg/L)... Parmi les eaux gazeuses : Salvetat® (253 mg/L), Quézac® (241 mg/L), San Pellegrino® (185 mg/L), Badoit (190 mg/L)...

Pour qui ? Elles sont conseillées à tous ceux qui ont des besoins élevés en calcium : les enfants et adolescents, les femmes enceintes et allaitantes, les personnes âgées. Ces eaux contribuent à la formation des os et des dents et au bon déroulement de la coagulation sanguine. Certes, les produits laitiers sont la meilleure source de calcium, mais si vous ne les aimez pas ou si vous en êtes intolérant(e), vous pouvez couvrir vos besoins en calcium (de 900 mg/jour), en buvant chaque jour 1,5 litre d’eau minérale riche en calcium (600 mg calcium/litre). Ceci est néanmoins insuffisant si vous avez plus de 55 ans et encore moins si vous souffrez d’ostéoporose.

Les eaux riches en magnésium (plus de 50 mg de magnésium/litre) : Parmi les eaux plates : Hépar® (110 mg/L), Contrex® (84 mg/L), Courmayeur® (67 mg/L)... Parmi les eaux gazeuses : Quézac® (95 mg/L), Badoit® (85 mg/L), San Pellegrino® (52 mg/L)...

Pour qui ? Tout le monde a besoin de magnésium : 200 à 300 mg par jour chez l'adulte et 300 à 400 mg par jour chez l'enfant. Certes, les principales sources alimentaires en magnésium sont les fruits et légumes (frais et secs), les oléagineux, le cacao et les céréales complètes, mais vous pouvez compléter vos apports avec une eau minérale riche en magnésium, d’autant plus si vous ressentez une fatigue générale, des douleurs musculaires et des crampes. Sachez que, par ailleurs, le magnésium aide à lutter contre une hyperémotivité, une anxiété, des palpitations et la constipation. Ces eaux conviennent particulièrement aux personnes âgées et aux femmes enceintes car elles participent à l'équilibre nerveux et musculaire et favorisent le bon fonctionnement des globules blancs.

Les eaux riches en sodium (plus de 200 mg de sodium/litre) Les eaux les plus « salées » sont gazeuses : Vichy Celestin® (1172 mg/L), St Yorre® (1708 mg/L), Quézac® (255 mg/L), Badoit® (150 mg/L).

Pour qui ? Ces eaux conviennent à presque tout le monde car elles favorisent la bonne transmission de l'influx nerveux (principalement entre le nerf et le muscle) et à la fixation de l'eau dans les tissus, ce qui est indispensable pour le corps. Cependant, vous devez limiter le sel, donc les eaux riches en sodium (plus de 50 mg de sodium/litre)... si votre médecin vous recommande de manger peu salé, lors de rétention d’eau, d’hypertension artérielle, d'insuffisance cardiaque ou rénale majeure... Dans ce cas, choisissez les eaux contenant moins de 50 mg de sodium/litre. Les eaux gazeuses les moins salées (moins de 50 mg de sodium/litre) sont : Perrier®, San Pellegrino®...

Les eaux riches en bicarbonate de sodium Vichy Celestin®, St Yorre®… Pour qui ? Ces eaux sont reconnues pour leurs bienfaits sur la digestion, elles ont également un bénéfice dans la réhydratation et la récupération musculaire, lors d'une activité physique. Vous pouvez donc avoir recours à ces eaux minérales après un repas « lourd » afin d’éviter l’indigestion ou en période de digestion difficile ou après votre séance de sport, à condition de ne pas avoir de contre-indication médicale.

Les eaux riches en fluor Le fluor est nécessaire aux dents et aux os. Les eaux qui en sont les plus riches sont : Valmont®, Chantereine®, Airline®, Beaumont®, St Amand®.

Les eaux faiblement minéralisées Parmi les eaux plates : Volvic®, Evian®, Spa reine®, Valvert®. Parmi les eaux gazeuses : Spa Barisart®, Cristal bulles®, Vitelloise®, Perrier® (plus riche en nitrates, à éviter chez l'enfant).

Pour qui ? Toutes ces eaux, plates ou gazeuses sont conseillées aux personnes souffrant de calculs rénaux. Les eaux plates faiblement minéralisées sont conseillées pour les biberons. Chez le nourrisson, en cas de constipation, on peut donner un biberon d'eau minérale Hépar® par jour car elle contient 110 mg/l de magnésium, qui a un effet laxatif.

Les autres eaux en bouteille

Les eaux de source

Selon la réglementation en vigueur, ce sont des eaux exclusivement d’origine souterraine et qui doivent être microbiologiquement saines. Elles ne peuvent faire l’objet d’aucun traitement de désinfection. Cependant, pour éliminer des éléments indésirables ou toxiques d’origine naturelle (fluor, arsenic, fer, etc.), certains traitements autorisés peuvent être mis en œuvre. Elles peuvent être plates ou gazeuses. Elles se distinguent des eaux minérales par une composition minérale non constante autorisée.

Les eaux rendues potables par traitement Elles proviennent de sources souterraines ou superficielles et peuvent être traitées chimiquement, selon la réglementation en vigueur. Elles doivent  respecter les critères de qualité applicables aux eaux du robinet (eaux destinées à la consommation humaine des réseaux publics de distribution) et peuvent subir tous les traitements autorisés pour l'eau du robinet, y compris la désinfection. Sachez qu’une bouteille d’eau ouverte et conservée rebouchée au réfrigérateur, peut se conserver une semaine. Evitez pour cela de boire au goulot de la bouteille sinon le délai de conservation se réduit à 24 h.

L’eau du robinet

L’eau du robinet est probablement le produit de consommation le plus contrôlé, notamment en nitrates dont la teneur ne doit pas dépasser 0,5 mg/l et en pesticides dont la teneur ne doit pas également dépasser 0,5 mg/l. Quant aux désinfectants (javel ou autre) qu’elle peut contenir, il suffit de laisser reposer l’eau avant de la consommer.

5 règles à suivre pour vous aider "à maigrir" en buvant de l’eau :

Pour mincir sainement et efficacement en buvant de l’eau, il y a quelques règles à suivre. Certaines peuvent paraître évidentes, d’autres sont loin de l’être, donc soyez attentif à ce qui suit.

1) Boire environ 2 verres d’eau 20-30 minutes avant chaque repas :

Vous l’aurez compris : l’eau permet de réduire la faim. Donc l’eau vous conduit à manger moins.

Et donc à consommer moins de calories.

Ce qui vous amène à perdre du poids plus facilement.

Buvez 2 verres d’eau 20-30 minutes avant chacun de vos repas.

2) Éviter l’eau glacée, privilégier l’eau à température ambiante ou tiède ou l’eau chaude :

L’eau glacée (et même l’eau froide en général) est plus difficilement assimilée par notre organisme que l’eau tiède ou l’eau chaude.

En effet, la température de notre corps étant de 36,6°C, celui-ci préfère recevoir de l’eau à cette température, car il pourra la traiter plus facilement, et en tirer le maximum de bénéfices.

Consommer de l’eau glacée n’est vraiment pas le bon plan quand on veut perdre du poids (et de manière générale quand on veut rester en bonne santé) et l’eau glaciale peut entraîner des troubles digestifs. Consommée pendant le repas elle peut empêcher votre corps de brûler les mauvaises graisses, et donc de s’en débarrasser. La très basse température de l’eau aura pour effet de solidifier les graisses qui seront alors impossibles à traiter par votre organisme, ce qui vous conduira potentiellement à prendre du poids.

L’eau glaciale provoque aussi un rétrécissement des vaisseaux sanguins, elle peut porter atteinte à notre système immunitaire par le fait qu’elle pousse notre corps à produire plus de mucus.

Pour toutes ces raisons, privilégiez l’eau à température ambiante et évitez l’eau glacée à tout prix.

3) Donner la priorité à l’eau pure :

Un soda, malgré sa forme liquide, n’est pas de l’eau, un café, malgré sa forme liquide et l’eau qu’on y a ajouté, n’est pas de l’eau, un jus de fruit,  ce n'est pas de l'eau, etc...                                                                                                                                                                                    

Quand on parle de 1.5 à 2 litres d’eau par jour minimum, on parle d’eau pure.                                       

Les autres boissons ne rentrent pas en compte.

Pourquoi ?

Parce que les différentes substances que ces boissons comportent ne permettent pas à notre organisme d’en tirer les vertus que l’eau lui offre.

Notre organisme doit traiter la boisson en question pour séparer l’eau qu’elle contient des substances ajoutées, ce qui n’est pas toujours facile.

Donc avant de vous jeter sur vos boissons préférées (qui ne sont pas de l’eau), pensez à vos 2 litres d’eau par jour minimum.

Cependant, je ne dis pas qu’il ne faut pas boire de thé ni de café, tous deux présentent des vertus pour la santé et pour la perte de poids (le thé est antioxydant, le café permet de brûler plus de graisses et coupe la faim…).

Simplement, ne les substituez pas à de l’eau si vous ne vous êtes pas assez hydraté avec celle-ci.

Si vous trouvez que l’eau manque de goût et que vous avez pour habitude d’y ajouter certaines substances pour lui donner du goût, comme ajouter du jus de citron, des baies, des feuilles de menthe, du gingembre, etc.

4) Boire régulièrement pendant la journée :

Ne buvez pas le tout en une fois ! Vous vous doutez bien que boire 2 litres d’eau d’un coup sera difficile… et que votre ventre risquerait d’exploser (bon j’exagère peut-être un peu, mais vous voyez ce que je veux dire).

L’hydratation de votre corps doit être permanente, tout au long de la journée. En commençant votre journée par un verre d’eau au lever, vous nettoyez déjà votre corps…et vous avez déjà bu un verre d’eau !

5) Privilégier l’eau plate à l’eau gazeuse :

Même si ces deux eaux sont naturelles et qu’elles sont toutes les deux bonnes pour la santé, il est préférable de privilégier l’eau plate.

Consommée en trop grande quantité, l’eau pétillante peut provoquer des problèmes d’estomac : rôts, flatulences, distension abdominale…

Ceci dit, l’eau gazeuse est plus efficace que l’eau plate pour couper la faim. Je vous conseille donc d’avoir les deux à portée de main.

Bonus : privilégier l’eau en bouteille en verre

Les bouteilles en plastique peuvent se révéler nocives pour la santé, notamment quand celles-ci se réchauffent, ce qui conduit à une contamination de l’eau qu’elles contiennent (c’est particulièrement problématique pour les femmes enceintes).

C’est la raison pour laquelle il vaut mieux privilégier l’eau en bouteille en verre plutôt que l’eau en bouteille en plastique. Et dans le cas où vous optez pour les bouteilles en plastique, faire en sorte que celles-ci ne se réchauffent pas.

Les signes qui montrent que vous ne buvez pas assez d’eau.

  • Vous avez la bouche sèche

    Vous avez les lèvres, la langue sèche ? Il est peut-être temps de boire un grand verre d’eau. Si vous avez souvent cette sensation durant la journée, c’est qu’il faut boire plus.

    Attention, certains médicaments ont comme effet secondaire un assèchement de la bouche, ce qui peut parfois expliquer ces symptômes.

  • Vous avez souvent soif

    Cela peut sembler aller de soi mais certaines personnes ne sont pas du tout assez attentive aux signaux que leur envoie leur corps (et leur cerveau). Et n’attendez pas toujours de « ressentir » la sensation de soif, car une fois qu’elle est là, c’est que votre corps est déjà déshydraté. Donc n’attendez pas pour boire.

  • Vous avez mal de tête

    Un des autres premiers signes de déshydratation est le mal de tête. Dès qu’il fait chaud, sec et que votre corps manque d’eau, des maux de tête peuvent subvenir. Parfois, on n’y pense pas alors qu’un grand verre d’eau fraiche peut soudainement diminuer un mal de tête constant !

  • Vous êtes fatigué

    Quand votre organisme n’est pas assez hydraté, il est plus vite fatigué. Ainsi, vous piquez du nez au travail, vous vous sentez sans force durant la journée.

    Le petit truc ? Gardez toujours une petite bouteille d’eau sur vous pour recharger vos batteries régulièrement.

  • Vous avez la peau sèche

    L’hydratation de la peau se fait aussi par l’intérieur, en buvant régulièrement de l’eau. Une peau belle et en pleine santé est une peau hydratée ! 

  • Votre urine est foncée

    Saviez-vous que si votre urine est de couleur jaune foncée, c’est généralement synonyme que vous ne buvez pas suffisamment ? Une urine en « bonne santé » est claire et très peu odorante.

  • Vous avez des vertiges

    Vous avez des vertiges, vous vous sentez fébrile ? Cela peut être un signe que vous envoie votre corps quand il manque d’eau.

  • Vous avez « un coup de chaleur »

    Notre corps utilise l’eau pour se refroidir et maintenir les organes à une température stable, et ce surtout quand on fait du sport. Lorsque vous faites une activité intense sans boire suffisamment, votre organisme peut « surchauffer » et provoquer en vous une sensation de chaleur extrême et augmenter rapidement votre rythme cardiaque. C’est une situation dangereuse et c’est pourquoi il faut vous hydrater pendant, durant l’effort et après.

    Aussi, en été durant les canicules, les enfants et les personnes âgées sont des personnes à risque, qui doivent s’hydrater régulièrement pour prévenir les coups de chaleur.

  • Vous avez régulièrement faim

    Le manque d’eau peut générer une sensation de soif … et également de faim. Boire régulièrement permet d’avoir toujours l’estomac un peu rempli et donc ralenti le moment où la faim se fait sentir. 

  • Vous avez des douleurs articulaires

    Les personnes qui ne boivent pas assez peuvent présenter à long terme des problèmes au niveau des articulations, qui ne sont plus suffisamment « irriguées ».

  • Vous avez des problèmes digestifs

            Il en va de même pour notre système digestif : il a besoin d’eau pour fonctionner correctement ! Lorsqu’il n’est pas bien hydraté, la force des muqueuses dans l’estomac diminue, provoquant des brûlures d’estomac et des indigestions.

Rappels des bienfaits de l’eau sur votre santé :

  • Ça vous donne une belle peau douce

  • De l’énergie

  • Maintient la température du corps

  • Permet d’absorber et de transporter les nutriments consommés

  • Améliore vos capacités mentales

  • Améliore votre digestion et les divers processus métaboliques

  • Soulage les douleurs et est bénéfique pour les muscles

  • Améliore la lubrification des articulations et des yeux

  • Alimente votre salive

  • Favorise la perte de poids durant un régime

Buvez 2 Litres d'eau par jour pour être au top, surtout quand il fait chaud.

Et le sport, quelle eau est idéale ?

L’eau est vitale pour notre corps et il l’est d’autant plus vrai lors d’une activité sportive. Mais vous vous posez certainement la même question : quelle eau boire ? Car vous ne le savez peut-être pas mais toutes les marques ne se valent pas, les eaux sont toutes différentes les unes des autres, aucune n’a les mêmes propriétés…

Avant l’effort

Avant l’effort, il convient de bien s’hydrater pour préparer votre corps à l’effort qu’il va subir. Vous pouvez, au choix boire, de l’eau du robinet (si le gout de celle-ci n’est pas trop désagréable) ou de l’eau minérale naturelle (riche en minéraux). L’eau de source n’est pas à recommandée même s’il n’y a aucune contre-indication à boire ce type d’eau.

Quelques marques recommandées : Courmayeur, Saint Antonin, Vittel.

Pendant l’effort

Il faut boire pendant l’effort, notamment lors d’effort important. En effet, lorsque vous pratiquez un sport, vous transpirez et cela entraine une perte importante d’eau mais également de minéraux (sodium, potassium, calcium, magnésium…).

Il est donc recommander de boire une eau minérale naturelle. Ce type d’eau contient une plus grande quantité de minéraux que l’eau du robinet ou encore que l’eau de source.

Sur l’étiquette il faudra bien vérifier que cette eau minérale contient une grande quantité de magnésium, le magnésium joue un rôle important lors des transmissions musculaires pendant l’effort.

Quelques marques recommandées : Courmayeur, Saint Antonin, Vittel.

Les eaux minérales sont cependant des boissons à réserver pour les efforts de courte durée, car elles apportent généralement trop peu de sodium pour compenser les pertes entraînées par la transpiration.

Après l’effort

Suite à un effort, il convient de privilégier les eaux disposant d’une quantité suffisamment importante de bicarbonate. C’est typiquement le cas des eaux gazeuses qui permettent de stopper l’acidité qui a été produite en quantité par les muscles de votre corps. Ces eaux gazeuses qui contiennent du bicarbonate vont permettre de réduire plus rapidement la fatigue musculaire et ainsi accélérer la récupération.

Quelques marques recommandées : Vichy Célestins, Vichy St Yorre, Rozana, Quézac, Badoit.

Toutes les eaux ne sont donc pas bonnes à boire pour le sport (et pour le quotidien), il faut bien lire les étiquettes avant de faire votre choix. Vérifiez notamment la présence de sel (sodium) et de nitrate.

Comment bien s'hydrater ?

1 - Pendant l'heure qui précède une activité physique ou sportive de plus d'une heure, il est conseillé de consommer 300ml d'eau plate, surtout s'il fait chaud.

2 - Ne pas attendre d'avoir soif pour commencer à boire car avoir soif est une information transmise par le cerveau comme quoi on manque déjà d'eau. Il faut donc boire dès le début de l'effort.

3 - Si l'effort dure moins d'une heure, de l'eau plate suffit (selon l'intensité).

4 - Si l'effort dure plus d'une heure dans le cadre d'une activité soutenue (vélo, course à pied, tennis, sport collectif, etc.), prendre une boisson de l'effort.

5 - S'il fait chaud et que le sportif transpire, la boisson doit contenir également des minéraux (la sueur contient des minéraux, surtout du sel).

6 - Il faut se représenter qu'à la sortie de l'estomac, il y a un « ordinateur » qui gère à quelle vitesse ce qui est bu va quitter l'estomac pour arriver aux muscles qui travaillent. Cet « ordinateur » traite plusieurs informations telles que le volume ingéré, le pH de la boisson, sa concentration en sucre, la température de la boisson, la présence éventuelle de fibres ou de graisses ou de bulles (boisson gazeuse).

7 - Voici donc plusieurs impératifs à respecter pour optimiser l'hydratation :

* boire souvent et peu à la fois (3 gorgées maximum, par exemple toutes les 15 minutes)

* ne pas boire glacé pendant ni après l'effort (de plus ça peut déclencher des troubles digestifs)

* ne pas manger trop de fibres (fruits secs)

* éviter les graisses

* éviter la consommation d'une boisson gazeuse qui n'est nutritionnellement pas justifiée pendant l'effort (par contre après l'effort, il est conseillé de boire une boisson de récupération et 250ml d'une boisson salée et bicarbonatée, surtout si le sportif a beaucoup transpiré)

* le pH de la boisson doit être neutre (autour de 7), surtout pas acide

* enfin la présence de minéraux (surtout le sel, en quantité adaptée, dissout dans la boisson et surtout pas sous forme de comprimés) accélère la vidange de l'estomac.

8 - Bien boire après l'effort pour optimiser la qualité de la récupération.

9 - Un repère à connaître : les dernières urines de la journée doivent être claires, « comme de l'eau » ; sinon il faut boire encore.

10 - Le soir, placer une bouteille d'eau à portée de main pour boire quelques gorgées en cas de réveil nocturne.

Comment s'hydrater lors d’une compétition ?

  • Boire à sa soif, ni trop ni trop peu. Attention aux recommandations qui incitent à boire en excès.

  • Ne pas boire obligatoirement à tous les ravitaillements surtout si les ravitaillements sont trop rapprochés.

  • S’adapter aux conditions environnementales. Les quantités de boissons conseillées sont entre 400 et 800 ml par heure.

  • Si possible connaître son taux de transpiration horaire approximatif pour pouvoir adapter les quantités à boire du mieux possible. Pour se faire, il est possible de se peser avant et après un entraînement (et en retirant les quantités de boissons absorbées lors de l’entraînement).

  • Préférer une boisson isotonique contenant de 0,5 à 0,7 g de sodium par litre de boisson, même si cela ne suffit pas à éliminer le risque d‘hyperhydratation et que boire trop de boisson isotonique pourrait quand même conduire à l’hyponatrémie. Mais ces boissons apportent tout de même du sodium qui pourrait limiter le risque.

  • Éviter les pastilles de sels qui ne sont pas absorbées facilement et risquent de créer des troubles digestifs, des vomissements, car elles sont trop concentrées en sodium.

Un sportif d’endurance ne doit pas prendre de poids lors d’une course. D’ailleurs les meilleurs mondiaux perdent souvent plusieurs kilos lors d’une course sans altérer leurs performances. Une légère déshydratation n’est pas néfaste pour les performances !

Savoir lire les étiquettes de vos bouteilles d'eau

Les étiquettes sont là, collées sur les bouteilles, mais elles restent un mystère. Voici quelques pistes pour les comprendre :

taux de résidus secs : le taux de résidu sec est la masse des minéraux restants après évaporation. Si ce taux est inférieur à 150 mg/L, on considère que c'est une eau "neutre" pour l'organisme. Une eau faiblement minéralisée ne doit pas dépasser 300mg/L

 pH : il doit être situé autour de 7, qui est un pH neutre (6 étant plus acide et 8 plus doux).

 

Vous trouverez ci-dessous un tableau décryptant les informations que vous trouvez sur les étiquettes d'eau (la plupart des minéraux sont également assimilés par la nourriture) :

 Minéraux     Formule     Eau riche en...si             Caractéristiques                       A éviter si...

Calcium             Ca²⁺                 +120mg/L               Prévient l‘ostéoporose.         Problèmes rénaux,

                                                                                            Conseillée pendant la            coliques, calculs

                                                                                            grossesse et pour les

                                                                                            personnes au régime.             

 

Magnésium     Mg²⁺            + 56 mg/L                     Réduit stress, anxiété,

                                                                                            fatigue

 

Sodium             Na⁺               + 360 mg/L                Régule troubles digestifs,       Rétention d’eau,

                                                                                           effet antiacide.                            hypertension,

                                                                                           Régule le  sang.                           oedèmes

                                                                                           C’est un sel minéral    

                                                                                                                                             

Potassium         K⁺                 + 40 mg/L                Consommer entre 3-5g/jour     Effet néfaste sur le systè-

                                                                                         Régule la contraction des          me neuromusculaire et

                                                                                         muscles (évite les crampes)     sur le cœur

 

Sulfate              SO₄ ²⁻            + 200 mg/L              Effet laxatif (+ 200mg/L )           Peut gêner l’absorption  

                                                                                                                                                        de calcium

 

Bicarbonate     HCO₃⁻          + 600 mg/L            Troubles digestifs : antiacide     Éviter si régime sans sel,

                                                                                         Meilleur fonctionnement            maladies cardiaques et

                                                                                         chez les sportifs.                              Hypertension artérielle.

 

 Nitrate              NO₃⁻             En Europe limité                                                             Toxique. Sa toxicité vient

                                                    50mg/l                                                                                  de la chaîne de réaction

                                                                                                                                                     subie dans le corps :

                                                                                                                                                     oxyder l’hémoglobine

                                                                                                                                                     qui ne peut plus

                                                                                                                                                     absorber l’oxygène.

 

Chlorure           Cl⁻               1g/jour                   Forme ionique du chlore                  Une surdose peut  

                                                                                    Le chlore est naturellement            provoquer des

                                                                                    éliminé par les urines.                        vomissements

 

Fluorure           F⁻                   1mg/L                   Forme ionique du fluor                    Toxique, favorise les

                                                                                                                                                         maladies osseuses.

Composition de plusieurs eaux disponibles en Belgique

Composition minérale - non pétillant en mg/l

                     Spa Reine   Valvert     Evian   Chaudfontaine       Vittel     Contrex

Calcium            4,5           67.6         80               65               203.8           468

Magnésium     1,3             2               26             18                 43 .1             74.5

Sodium             3                1.9              6.5          44                   5                    9.4

Potassium       0.5            0,2              1                 2,5             -2                   -3

Chlorure           5               4                  6.8           35                -7                 -10

Sulfates            4             18               12.6           40             « 328.9 » « 1121 »

Bicarbonates 15          204          360            , 305               399             372

Nitrates            1.9             3.5             3.7           <0.1                 4.3             (2.7)

Silicium           7                -6              15             -18                   -9                -9

Résidu sec   33             201           309             385               844           2078

pH                      6               (7.4)           7.2              7                   (7.4)           (7.6)

Composition minérale – pétillant en mg/l

                 Spa Barisart Spa Marie-Henriette Bru Chaudfontaine Perrier San Pellegrino Badoit

Calcium             5.5                 11                 21           65              155             179         190

Magnésium      1.5                    6.5            20           18                    6.8            52           85

Sodium               5                      7                   8           44                    8               33.6     150

Potassium           0.5                 1                   1.5         0,025           (0.4)            2.5       10

Chlorure               5.5                 5                   4          35                  25               54.8       40

Sulfates                7.5                 8,5               5          40                   46.1     « 445 »        40

Bicarbonates   18                  70              180       305                 445           239       1300

Nitrates                 1.5              <0.2             <0.2     <0.01              -6                 2.9         (6.2)

Dioxyde de silicium 10          8                 19                                  -9                 7.6        35

Résidu sec        49                   80               160         385             475             948      1200

 

Quelques mots à propos d’une eau particulière, l’eau de coco, une boisson à consommer aussi sans modération. Et voici pourquoi !

Premièrement, l’eau de coco est une boisson aux multiples nutriments indispensables au bien-être de notre organisme. Parmi eux, on retrouve des vitamines, des minéraux, du magnésium, une quantité importante de potassium, du phosphore, du calcium ainsi que d’autres oligo-éléments que tous devrions consommer afin de maintenir notre organisme en bonne santé.

  • L’eau de coco n’est pas spécialement destinée à telle ou telle personne, tout le monde peut se faire plaisir en ingurgitant cette boisson. Elle est idéale après un effort physique et de ce fait, elle est très adulée du côté des sportifs.

  • Outre ses propriétés antioxydantes, elle facilite la recharge en glycogène, réserve d’énergie importante, chez le coureur notamment. Elle permet aussi une bonne hydratation. Toutes ces propriétés nutritionnelles remplacent assez facilement tous les autres types de boissons énergétiques.

  • Boire de l’eau de coco régulièrement permet de mieux s’hydrater car, si l’on en croit certains scientifiques, ayant fait des comparaisons entre certaines boissons énergétiques et l’eau de noix de coco, cette dernière arrive numéro un.

Cette boisson ne contient que très peu de calories, aucun colorants ni aucun acidifiant, mais du potassium qui est un nutriment idéal pour récupérer après un effort.

C’est à boire qu’il vous faut…mais du bon et du sain !

Pour éviter de vous jeter sur des sodas goûteux mais trop sucrés, concoctez-vous des eaux infusées. Il vous suffit de plonger dans l’eau quelques morceaux de fruits et même de légumes et aromates, et le tour est joué. Quelle que soit la recette, il suffit de laisser infuser les fruits (et légumes) de votre choix dans de l’eau, dans un récipient adapté. Laissez infuser au minimum 30 minutes. Pour que votre eau soit plus goûteuse, vous pouvez la laisser infuser toute la nuit. Pour plus de saveur, vous pouvez aussi ajouter des aromates.

Pour vous lancer, quelques propositions ci-dessous, des associations généralement très appréciées. Ensuite, à vous de jouer !

1. Fraise et kiwi

En plus d’être délicieuse, la combinaison fraise – kiwi dans l’eau fraîche est également très bonne pour la santé puisqu’elle renforce le système immunitaire. Laissez infuser l’eau fruitée au moins 30 minutes dans le réfrigérateur. Après avoir bu l’eau, mangez rapidement les fraises avant qu’elles ne ramollissent.

2. Concombre, citron vert et citron

Le concombre et le citron sont connus pour leurs propriétés stimulantes. Un petit coup de mou ? Alors, craquez pour cette combinaison. Pressez les citrons en jus et mélangez le jus avec l’eau. Coupez les concombres en rondelles et ajoutez-les au mélange. Ensuite laissez le tout infuser au réfrigérateur. Et puis dégustez!

3. Orange et bleuets

Un breuvage naturel pour les gagnantes. Pour que cette boisson soit la meilleure possible, préparez-la un jour à l’avance. Mettez dans l’eau les tranches d’oranges et les fleurs séchées de bleuet puis réfrigérez ! Le jour suivant, retirez les fleurs et oranges et puis servez !

4. Pastèque et menthe

Vous êtes à la recherche d’une boisson vraiment rafraîchissante ? Alors celle-ci est faite pour vous ! Laissez les morceaux de pastèques mariner une heure dans l’eau glacée. Ensuite, ajoutez quelques feuilles de menthe au mélange pour en accroître la fraîcheur.

5. Ananas et orange

Envie d’un mix au goût des tropiques? Cette combinaison de fruits est très bénéfique pour la peau et est également idéale comme cocktail sans alcool lors des chaudes journées d’été qui nous attendent.

 Quelques associations complémentaires :

  • Citron et gingembre

  • Orange et kiwi

  • Concombre, pamplemousse, gingembre et citron (vert)

  • Framboises et menthe

  • Citron vert et myrtilles

  • Menthe, citron et concombre

  • Fraises et basilic

  • Orange, citron et citron vert

  • Orange et myrtilles

  • Pamplemousse et romarin 

  • Orange et concombre

 

En conclusion, favorisez l'eau ! Ses bienfaits ne plus à démontrer, il n'existe pas meilleure boisson pour votre corps.

Alors, n’attendez pas, allez vous chercher un verre d’eau, c’est bon pour la santé !

 

Références
Oh my mag.com
Gojimag.be
Feel shape.com
E-santé.fr
Consorun.com
Mon-comparateur.fr
Thierry Souccar.com
Manger santé bio.org
Je clic naturel.be
Abc naturopathie.com
Gael.be
Lediet.fr
La nutrition.fr
Weecook.fr
 

Category :   Actualités